La justice interdit deux pesticides "tueurs d’abeilles" en France

franceinfo avec AFP

C'est un revers pour l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses). La justice a interdit, mercredi 4 décembre, la vente en France de deux pesticides du groupe américain Dow AgroSciences (Corteva), accusés par des associations écologistes de nuire à la santé des abeilles.

"Le tribunal a estimé que le sulfoxaflor, qui entre dans la composition de ces pesticides et a pour effet d'agir sur le système nerveux central des insectes, était susceptible, en l'état des connaissances scientifiques de présenter un risque de toxicité important pour les insectes pollinisateurs", a expliqué dans un communiqué le tribunal administratif de Nice saisi par deux associations écologistes, Agir pour l'environnement et Générations Futures, et par l'Union nationale de l'apiculture française.

Le fabricant conteste la toxicité pour les abeilles

L'instance, qui avait déjà suspendu en référé la vente de ces deux produits en novembre 2017, a fait valoir le principe de précaution pour justifier l'annulation de l'autorisation de mise sur le marché du Transform et du Closer accordée par l'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) en septembre 2017.

Les deux pesticides visés servent à traiter les cultures de grands champs et les fruits et légumes contre les pucerons (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi