Justice. Fin de cavale pour le cerveau des attentats de Bali

Kompas (Jakarta)
·1 min de lecture

Après dix-huit années de fuite, le terroriste indonésien Zulkarnaen a été arrêté le 10 décembre à Sumatra par la brigade antiterroriste indonésienne. Ce membre du groupe terroriste Jemaah Islamiyah est à l’origine des attentats de Bali de 2002 qui ont fait plus de 200 morts.

“Le 10 décembre 2020, à Lampung [région sud de Sumatra], la police antiterroriste du détachement spécial 88 a arrêté le principal fugitif des attentats terroristes de Bali, nommé Zulkarnaen, alias Aris Sumarsono, alias Daud, alias Zaenal Arifin, alias Abdulrahman”, rapporte le site d’informations Kompas.com. “L’arrestation s’est faite sans résistance du fugitif a”, déclaré le chef des relations publiques de la police indonésienne, l’inspecteur Argo Yuwono.

Selon l’inspecteur, Zulkarnaen a joué un rôle prépondérant lorsque son groupe a perpétré le premier attentat de Bali, le 12 octobre 2002, dans deux discothèques de Kuta, tuant 202 personnes, dont une majorité de touristes australiens. Il était alors le commandant des soldats du Jemaah Islamiyah, un groupe terroriste fondé dans les années 1990 dans le but d’établir un État islamique en Asie du Sud-Est.

À lire aussi: Indonésie. Fallait-il libérer le responsable des attentats de Bali ?

Un nom bien connu du terrorisme indonésien

“Zulkarnaen était déjà le cerveau de la série d’attentats contre plusieurs églises dans neuf villes

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :