Justice : des distributeurs de bitcoins saisis, une enquête préliminaire est ouverte pour blanchiment aggravé

franceinfo
·1 min de lecture

Huit distributeurs de bitcoins ont été saisis vendredi 18 décembre partout en France, a appris dimanche 20 décembre franceinfo de source proche du dossier. Une enquête préliminaire est ouverte par le parquet de Paris, après cette saisie coordonnée, qui a eu lieu après des soupçons de blanchiment aggravé et un défaut d'immatriculation avéré de ces distributeurs auprès de l'Autorité des marchés financiers. Près de 200 000 euros en liquide contenus dans les machines sont également aux mains de la justice.

Le bitcoin, très volatile, peut être utilisé sur internet pour effectuer certains paiement. De 2 400 euros en 2017, son cours atteint maintenant près de 20 000 euros. Il est à ce titre utilisé comme produit spéculatif par certains particuliers.

Des distributeurs en pleine rue

La police judiciaire de Lille est à l'origine des investigations, qui ont conduit à la mise à l'arrêt et à la saisie de l'argent liquide contenu dans les distributeurs. Aucune interpellation n'a pour l'instant eu lieu.

Exploités sous la marque Shitcoins, de couleur orange, ces enseignes en pleine rue, situées entre autres à Lille ou encore à Paris ont été placées sous scellés. L'Office central pour la répression de la grande délinquance financière a permis ce coup de filet simultané dans toute la France. Le (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi