"La justice se chargera du reste" : victime d'un agent de la CAF, Camille Santoro (Familles nombreuses, la vie en XXL) réagit !

·1 min de lecture

Le samedi 3 juillet dernier, Amandine Pellissard a affirmé qu'elle aurait été victime d'un agent de la CAF qui aurait collecté ses données personnelles pour les utiliser à des fins privées. "Une personne a laissé un message sur le répondeur d'Alex me disant qu'un individu de la CAF avait usurpé mon identité et collecté mes données personnelles en faisant des captures d'écran de mon compte CAF afin de les utiliser à des fins privées, de les diffuser, de violer mes données personnelles" a expliqué la candidate de Familles nombreuses : la vie en XXL. Pensant à une blague, elle n'avait pas donné suite avant d'être à nouveau contactée. "Une dame en couple avec un monsieur qui a été marié avec une personne qui travaille à la CAF de la Meuse. Cette personne a des enfants avec cette femme de la CAF et quand ils ont pris ses enfants en vacances, dans son téléphone, ils ont trouvé des photos de son écran d'ordinateur (...) et pas que moi. Il y a d'autres familles dans notre cas et d'autres personnes connues, pas connues, la nouvelle conjointe de son ex-mari", affirme la maman de 8 enfants.

Ce lundi 12 juillet, c'est Camille Santoro qui a confirmé les propos d'Amandine Pellissard et révélé qu'elle faisait également partie des victimes. "Je voulais revenir sur ce qu'Amandine vous a dit concernant l'agent CAF. Effectivement, oui, nous sommes la deuxième famille. Tout ce que dit Amandine est vrai. (...) Je ferai le nécessaire de mon côté c'est certain. C'est une faute qui a été commise par cette (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Vincent Cerutti hospitalisé : "Plus de peur que de mal" pour l'animateur après une nuit à l'hôpital (PHOTOS)
"Vous avez encore quelques jours…" : Olivier Véran fait une mise au point sur la situation des personnes non vaccinées au 1er août !
"J'ai encore dû dire non" : Bruno Tuchszer, ex-numéro 1 des 12 Coups de midi, explique pourquoi il n'a pas pu venir sur le plateau depuis quatre ans !
Révolution ! : pourquoi il faut absolument regarder le docu-fiction de France 2
Télévision : la réalisatrice Marion Sarraut, qui avait signé L'Île aux enfants, est décédée à l'âge de 82 ans

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles