La justice britannique met en cause pour la première fois la pollution dans la mort d'une fillette

La justice britannique a pour la première fois reconnu le rôle de la pollution de l'air dans un décès, estimant dans une décision très attendue qu'elle avait constitué "une contribution matérielle" dans la mort d'une fillette de neuf ans à Londres.