La justice britannique autorise l’expulsion de migrants vers le Rwanda

Le gouvernement britannique veut envoyer les migrants clandestins directement au Rwanda. (illustration)
Le gouvernement britannique veut envoyer les migrants clandestins directement au Rwanda. (illustration)

À quelques jours des premiers départs prévus, la justice britannique a autorisé, vendredi 10 juin, la mise en application du projet controversé du gouvernement de renvoyer au Rwanda des demandeurs d'asile. Une décision prise en rejetant le recours d'associations de défense des droits humains. Le juge de la Haute Cour de Londres Jonathan Swift, qui examinait l'affaire en urgence, a jugé « important dans l'intérêt public que la ministre de l'Intérieur puisse mettre en œuvre des décisions de contrôle de l'immigration ».

Les plaignants – dont les associations Care4Calais et Detention Action – ont interjeté appel, qui sera entendu lundi à la veille d'un premier vol transportant une trentaine de demandeurs d'asile vers le pays d'Afrique de l'Est, au grand dam de l'ONU et d'associations d'aide aux réfugiés qui dénoncent une politique « illégale ». Lundi, la Haute Cour doit entendre un autre recours, intenté par l'association d'aide aux réfugiés Asylum Aid. Sonya Sceats, directrice générale de l'association Freedom from Torture, s'est dite « déçue », mais elle a souligné que le combat était « loin d'être terminé », promettant d'utiliser « tous les moyens disponibles » pour que soit abandonné ce qu'elle considère comme un « programme néocolonial ».

Ce projet très décrié a aussi été dénoncé vendredi par l'opposition travailliste comme une tentative de « diversion » face aux scandales politiques affaiblissant le Premier ministre Boris Johnson. En envoyant des demandeur [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles