"La justice est une autorité, pas un pouvoir": le soutien très ferme de Macron à Dupond-Moretti

·1 min de lecture
Le ministre de la Justice français Eric Dupond-Moretti à l'Assemblée nationale à Paris le 15 septembre 2020 - MARTIN BUREAU © 2019 AFP
Le ministre de la Justice français Eric Dupond-Moretti à l'Assemblée nationale à Paris le 15 septembre 2020 - MARTIN BUREAU © 2019 AFP

Au cours du Conseil des ministres ce mardi, Emmanuel Macron a défendu de façon très ferme son garde des Sceaux Eric Dupond-Moretti, avant son audition prévue vendredi devant la Cour de justice de la République, qui pourrait aboutir à une mise en examen.

"La justice est une autorité, pas un pouvoir. Je ne laisserai pas la justice devenir un pouvoir", a déclaré le chef d'État, selon des sources concordantes à BFMTV.

"Une lourde défense"

Emmanuel Macron a alors poursuivi son argument, en forme de plaidoirie: "La justice ne se fait pas dans la presse. (...) Je suis le gardien de nos institutions et des équilibres de notre Constitution."

Une "lourde défense" de son garde des Sceaux, selon un ministre important, qui y voit le signe qu'Eric Dupond-Moretti n’aura pas à quitter le gouvernement, s’il est mis en examen.

>> Plus d'informations à venir sur BFMTV.com dans quelques instants.

>> Retrouvez également le direct de BFMTV en vidéo et suivez-nous sur Twitter.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles