La justice autorise Virgine Calmels à se présenter à la présidence de LR

La justice a estimé que Les Républicains n'avaient pas à rejeter la candidature à la tête de ce parti de Virginie Calmels, suspendant cette décision dans l'attente d'un jugement sur le fond, selon la décision en référé que l'AFP a pu consulter mercredi. À lire aussi Chez Les Républicains, la bataille pour la tête du parti est lancée Le tribunal judiciaire de Paris, qui statuait en urgence, "suspend les effets attachés à la décision d'irrecevabilité de la candidature" de Virginie Calmels, et "condamne Les Républicains" à lui verser "la somme de 5.000 euros", affirme ce jugement. "Me voilà rétablie dans mes droits", a affirmé Mme Calmels sur Twitter. La Haute autorité de LR avait rejeté le 29 août sa candidature, arguant que Mme Calmels n'était pas à jour de cotisation à la date du 22 juillet 2022. L'élection du président de LR est programmée pour le weekend du 3 décembre Mais cette condition, "n'ayant été publiée et communiquée aux adhérents que le 25 juillet 2022, a nécess