Juste après avoir annoncé sa signature à Dortmund, Thomas Meunier critique les "tocards des réseaux”

Alors que le PSG a repris l'entraînement cette semaine après plusieurs mois d'inactivité, le club de la capitale doit déjà gérer un marché des transferts qui s'annonce animé. Comme révélé par le Parisien et L'Equipe, Edinson Cavani et Thiago Silva, en fin de contrat, ne seront plus parisiens la saison prochaine. Idem pour Thomas Meunier, dont le transfert au Borussia Dortmund a été officialisé le jeudi 25 juin.

Le défenseur livre un joli message d'adieu

Sur Twitter, l'international belge a tenu à remercier les supporters du club avec lequel il évoluait depuis 2016. "De la première à la dernière seconde, jouer pour le PSG aura été un privilège. Quatre années formidables dans la plus belle ville du monde ! Des tas de rencontres sur le terrain et en-dehors, des bons moments, des grands moments, un apprentissage continu mais surtout, un grand honneur d'avoir été le premier belge à faire partie de la famille PSG" écrit-il, avant d'adresser une pensée aux fans parisiens et un petit pic à ses détracteurs (certains lui reprochent un like d'une photo en 2018 de plusieurs tifos au Stade Vélodrome, enceinte du rival marseillais). "Merci aux supporters (pas les tocards des réseaux), aux staffs et aux joueurs pour leur précieux et inconditionnel soutien". Et en conclusion, Thomas Meunier a profité de ce départ pour faire une grande annonce. "Ps : la champions league sera parisienne !" a rajouté le latéral droit de 28 ans.

A trois matches du bonheur

Titré malgré la fin prématurée de la saison

Retrouvez cet article sur Télé-Loisirs

Demain nous appartient (TF1) : mais qui est le violeur de Sète ? Nos théories !
Plus belle la vie : le feuilleton est de retour mais où en était-on ?
Quand Thomas Sotto se moque (gentiment) du look de son collègue Pascal Praud... (PHOTO)
Buffy contre les vampires (6ter) : interdiction, romance, farces... 5 choses que vous ne saviez pas sur la série
Exclu. Fort Boyard : deux célébrités qui avaient eu "un coup de foudre" sur le fort de retour cette année (PHOTO)