« Just because I am a Woman » : les visages tuméfiés de Michelle Obama ou Hillary Clinton sur les murs à Milan

Emilie Poyard

Une campagne de street-art pour alerter sur les violences faites aux femmes. L’artiste italien AleXsandro Palombo a affiché sur les murs de Milan des portraits de personnalités politiques féminines le visage tuméfié. Une manière d’interpeller le plus grand nombre.

« Just because I am a Woman. »  Juste parce que je suis une femme. C’est le nom de cette campagne de street-art réalisée par AleXsandro Palombo. Sept affiches. Sept personnalités. Leur point commun ? Elles ont toutes le visage abîmé par les coups, des hématomes et des plaies. L’artiste italien a choisi de passer un message fort en choisissant les images de femmes connues du monde entier : Michelle Obama, Brigitte Macron, Angela Merkel, Hillary Clinton ou encore Aung San Suu Kyi. Sonia Gandhi, la présidente du parti du Congrès en Inde, ou encore la démocrate américaine Alexandria Ocasio-Cortez, sont aussi représentées, la violence imprimée sur leurs traits.

Voir cette publication sur Instagram

"Just because I'm a woman" by aleXsandro Palombo - International Day for the Elimination of Violence against Women - Women protagonists of world politics as victims of gender violence - Chancellor Angela Merkel, Alexandria Ocasio-Cortez, Hillary Clinton, Michelle Obama, Brigitte Macron, Aung San Suu Kyi and Sonia Gandhi. - "Just because I'm a woman" I'm a victim of domestic violence - I get paid less - I’ve experienced genital mutilation - I do not have the right to dress as I want - I can't decide who I’m going to marry - I was raped ... Violence against women is a global issue that affects everyone, regardless of race, class or religion. - - - - - - - - - - - - - - - - - - #DomesticAbuse #DomesticViolence #violenceagainstwomen...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi