Jusqu’à quinze jours d’attente pour obtenir un masque de la ville à Paris

C’était une promesse de la maire de Paris Anne Hidalgo : offrir à tous les Parisien un masque gratuit. Pour cela, la Ville a mis en ligne sur son site internet un formulaire pour pouvoir retirer gratuitement un de ces masques en tissu réutilisable, détaille l’Express. Pour cela, il faut être âgé de plus de 11 "âge à partir duquel le port du masque est obligatoire dans les transports en commun", précise la mairie sur son site. Au total, 2,2 millions de masques "grand public" vont être distribués.

Il est ainsi possible, sur la plateforme Paris.fr de commander "dans la limite de six masques par foyer". Après avoir indiqué son adresse et son identité, une date et une heure de retrait en pharmacie est ainsi communiquée. Un bon est ensuite envoyé par e-mail au bénéficiaire pour lui confirmer sa demande. Une pièce d’identité est ensuite demandée pour retirer son masque dans l’officine. "On peut les prendre pour le reste de la famille, à condition de se munir des pièces d’identités de vos proches", précise-t-on également du côté de la Mairie.

Pas de rendez-vous possible avant le 27 mai

Problème : l’initiative a rencontré un vif succès et souffre de plusieurs problèmes. Mardi 12 mai au matin, il était impossible d’obtenir un rendez-vous avant le 27 mai, même pour les personnes âgées, pourtant prioritaires dans le dispositif. Autre problème, détaille France Bleu, il est impossible de savoir à l’avance quelles pharmacies sont partenaires de l’opération. En effet, "pour des raisons juridiques, la production d’une liste de pharmacies participantes n’est pas possible […] Il est interdit par l'ordre des pharmaciens de constituer une liste d'officines, sous peine de mettre en œuvre une publicité déloyale au détriment de ceux qui ne participent pas", explique-t-on à la mairie.

>> A lire aussi - La Halle, Boulanger, Décathlon… dans ces enseignes, le masque est obligatoire

La ville affirme toutefois que "la grande majorité des 906 pharmacies parisiennes participent à la distribution des masques

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Faut-il avoir peur de l'échec quand on entreprend ?
Twitter autorise le télétravail… à vie
Les clubs de strip-tease ont le droit aux aides fédérales américaines
Les auto-écoles ont le feu vert pour ouvrir ce mercredi
Les frontières seront-elles ouvertes cet été à l'intérieur de l'Europe ?