Jurassic World (TF1) - Comment Colin Trevorrow a réussi à renouveler la franchise de Steven Spielberg

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Un concept hallucinant

Après le triomphe de Jurassic Park 3, en 2001, Universal demande un nouvel épisode à Steven Spielberg. En 2004, le réalisateur John Sayles et le scénariste William Monahan écrivent un scénario dans lequel une société s’empare des découvertes scientifiques du parc pour produire cinq hybrides humains dinosaures. Le délire atteint son summum quand ceux-ci, équipés de gilets pare-balles et de mitraillettes, partent sauver des enfants kidnappés et éliminer des trafiquants de drogue ! Spielberg ne donne pas suite, et continue à chercher comment renouveler la franchise.

La bonne idée

Dans le film original, le Jurassic Park était en construction, et dans la suite, celui prévu à San Diego restait inachevé. Le réalisateur Colin Trevorrow, lui, imagine un Jurassic World ouvert depuis dix ans, remportant un succès colossal, et accueillant des dizaines de millions de visiteurs sans le moindre incident ! Un nouveau départ vraiment original, avec, bien sûr, le grain de sable qui va gripper la machine : la création de l’Indominus rex, un terrible dinosaure hybride destiné à attirer le public, mais qui va être aussi incontrôlable que destructeur. Spielberg est conquis et donne les clés de la saga à Trevorrow.

À lire également

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles