Jura : la veuve d'un urgentiste mort du Covid-19 dépose plainte contre X pour "homicide involontaire", estimant que son mari a "inutilement" été "mis en danger"

franceinfo
·2 min de lecture

Claire Loupiac, la veuve de l'urgentiste Éric Loupiac mort du Covid-19 à 60 ans dans le Jura, a déposé plainte lundi 3 août contre X pour "homicide involontaire", "non-assistance à personne en danger" et "omission de porter secours", a appris franceinfo mardi auprès de son avocat Antoine Vey, confirmant une information du journal Le Monde. Le procureur de Lons-le-Saulnier a indiqué à franceinfo avoir effectivement reçu la plainte et ajouté qu'une enquête préliminaire sera ouverte d'ici la fin du mois d'août.

Après avoir d'abord envisagé de porter plainte contre le ministre de la Santé Olivier Véran, Claire Loupiac attend finalement de la justice qu'elle établisse les responsabilités éventuelles de l'hôpital de Lons-le-Saulnier dans le décès de son mari. Elle "estime que son mari a été mis en danger inutilement par des carences de l'administration", explique Maître Antoine Vey.

"Il n'y avait pas de masques adaptés"

Éric Loupiac travaillait à l'hôpital de Lons-le-Saulnier. Dix jours après sa mort, en mai, son épouse expliquait à franceinfo que "le week-end du 8 mars, il est parti travailler en me disant : ‘Je pars mais je risque de me faire contaminer. Toi, tu restes à la maison'".

Selon la veuve du médecin, ce sont les protections insuffisantes à l'hôpital qui sont responsables de la contamination de son mari car le couple était confinés depuis le 26 février, date de la mort du premier Français (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi