Jura : des milliers de poissons et crustacés meurent en raison d'une pollution en chlore dans un ruisseau

·2 min de lecture
Grave épisode de pollution dans le Jura (Photo : Getty Images/iStockphoto)

Provoqué par une opération de maintenance dans une piscine, l'incident a nécessité l'intervention des pompiers.

Les dégâts environnementaux sont considérables. Un incident s'est produit le lundi 18 octobre 2021 à Arbois (Jura), lors d'une opération de maintenance dans la piscine de la commune, qui a entraîné le déversement d'un dérivé chloré dans le Javel, un petit cours d'eau passant à proximité.

"Une vanne probablement détériorée lors des événements climatiques de juillet aurait mal fonctionné, occasionnant un rejet d’eau mélangée à un dérivé chloré dans le ruisseau Javel", précise Valérie Depierre, la maire d'Arbois, citée la Voix du Jura. D'après le quotidien local, le cours d'eau aurait été pollué sur 1,5 km.

Plus de 500 poissons retrouvés morts

Selon le président de l'Association agréée de pêche et de protection des milieux aquatiques (AAPPMA) de la Cuisance, rivière dans laquelle se jette le Javel, une erreur humaine serait également à l'origine de la fuite : "Le responsable de la piscine dit qu'il fait habituellement un essai avec de l'eau douce mais là il ne l'a pas fait. Même si la piscine était vide il y a eu un rejet par des produits de nettoyage chlorés."

Malgré l'intervention des pompiers, les conséquences sur la faune du Javel ont été immédiates. "Même si l’incident a été rapidement identifié et géré, des dommages environnementaux, impactant notamment la population piscicole ont été constatés, reconnaît Valérie Depierre. A notre grand regret, une quantité non négligeable de truites mortes a été retirée du cours d’eau par les services techniques de la ville." Les premières estimations font état de plus de 500 poissons retrouvés morts.

"La commune veut corriger les choses"

En plus de ces vertébrés, la Voix du Jura signale que cette pollution a aussi tué "des milliers de gammares ou crevettes d'eau douce". Et ce n'est sans doute pas fini. "Il y aura encore de la mortalité car des truites se trouvent dans le bas du ruisseau Javel, elles sont très touchées, prévient le président de l'AAPPMA locale, toujours cité par le quotidien régional. Apparemment, il n'y aurait pas pour l'instant d'effets secondaires sur la Cuisance."

"Il y a une volonté commune des pompiers, de la gendarmerie, de la Ville et de l'AAPPMA de corriger le problème, poursuit le responsable associatif. Nous travaillons ensemble avec la municipalité pour que cela n'ait plus lieu à l'avenir. La commune veut corriger les choses." Après un tel désastre écologique, une remise en question semble en effet s'imposer.

VIDÉO - Un banc de poissons formant un cœur filmé en Floride

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles