Jura : la belle histoire de l'église de Lavancia

France 3

Lorsqu'on évoque

une église, on pense à la pierre. L'église de Lavancia, située dans le Jura, est différente des autres : elle est entièrement construite en bois. L'édifice est à peine plus grand qu'une maquette puisque sa taille fait 20 mètres sur dix. Tout est là, mais en plus petit. La sacristie est faite toute en bois, jusque dans les détails, comme les pieds pour les cierges d'hôtels. "C'est la plus petite sacristie que j'ai croisée dans ma vie", déclare le vicaire de la paroisse, Père Raphaël Rigaud.

L'influence d'Edgar Faure

L'église a connu une histoire tragique. Le 12 juillet 1944, l'armée allemande est excédée par les opérations montées par les maquis du Jura. Elle va donc incendier trois villages, dont celui de Lavancia. La commune est ruinée, anéantie. Les habitants décident de reconstruire un nouveau village, avec une nouvelle église. Faute d'argent, Lavancia ne reconstruira jamais son église. Dans le même temps, la ville de Lyon (Rhône) organise une exposition universelle du bois. Des Bretons montent alors une église en bois. Un tour de force a priori sans lendemain, sauf pour un certain Edgar Faure, alors député et ministre du Budget. Sous son influence, les Bretons se proposent de revenir à Lavancia pour reconstruire cette église, devenue depuis le symbole de la commune.

Retrouvez cet article sur Francetv info

Décès de Jean-Christophe Averty, figure de la télévision
Automobile : le mariage entre PSA et Opel donnerait naissance à un nouveau géant français
VIDEO. "13h15". "Avant, on partait sans les armes en patrouille à ski", dit une jeune lieutenante de gendarmerie
VIDEO. "13h15". "Plus je suis féminine en uniforme, et moins les hommes en face me respectent", affirme une jeune gendarme
"13h15 le samedi". Sur la piste des gendarmes

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages