Jupiter est au plus près de la Terre depuis 60 ans ce week-end : c’est le meilleur moment pour l’observer !

Dans quelques jours, le 26 septembre, la plus grande planète du Système solaire, Jupiter, sera en opposition. Cela signifie qu’elle sera alignée avec la Terre et le Soleil et que vous pourrez l’admirer toute la nuit, plus étincelante que jamais en 2022. Pourquoi ? Parce que cette année, son opposition coïncide, à quelques heures près, avec sa plus petite distance avec notre Planète. C’est en effet le 25 septembre que la géante gazeuse aura atteint le point de son orbite le plus proche de la Terre. Quelque 590 millions de kilomètres seulement. Cela n’était pas arrivé depuis 1963 !

À voir dans une paire de jumelles, une lunette ou un télescope : Jupiter et ses quatre plus grandes lunes, Io, Europe, Ganymède (les quatre satellites galiléens sont cités dans l'ordre du plus proche ou plus distant de la planète). © SkySafari
À voir dans une paire de jumelles, une lunette ou un télescope : Jupiter et ses quatre plus grandes lunes, Io, Europe, Ganymède (les quatre satellites galiléens sont cités dans l'ordre du plus proche ou plus distant de la planète). © SkySafari

Comment observer Jupiter ?

C’est donc une excellente période pour observer Jupiter. À l’œil nu bien sûr, et/ou avec un instrument si vous en possédez un. Si ce n’est pas le cas, peut-être connaissez-vous quelqu’un qui a un télescope ou une lunette, ou encore y a-t-il une structure près de chez vous qui propose des soirées observations au public (club d’astronomie, centre d’astronomie, certains planétariums, etc.). Sinon, une solution est de cibler la planète géante avec une paire de jumelles, ça marche très bien, vous verrez alors ses quatre plus grandes lunes (sur les 79 connues) : Io, Europe, Ganymède et Callsito. Vous constaterez aussi que ce point lumineux d’ordinaire visible à l’œil nu dans le ciel devient un petit disque (une sphère en réalité) où l’on peut discerner, deviner, des bandes nuageuses.

« Nous n’avons jamais vu Jupiter comme ça ! » : des images inédites prises par le télescope James-Webb

Ces jours-ci donc, Jupiter s’affiche dans les oculaires un peu plus grande que d’habitude, pour le plaisir des curieux et des astronomes amateurs (débutant ou confirmé et lourdement équipés) et les photos vont pleuvoir sur les réseaux sociaux....

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura