Juno révèle les secrets des tempêtes de l'aube sur Jupiter

Laurent Sacco, Journaliste
·2 min de lecture

« Il y en a qui seront déçus si aucune vie n'est trouvée sur d'autres planètes. Pas moi — je veux être ravi et surpris une fois de plus, grâce à l'exploration interplanétaire, et qu’elle me rappelle la variété infinie et la nouveauté des phénomènes qui peuvent être générées à partir des si simples lois et équations de la physique. Le test de la science est sa capacité à prédire. Si vous n’aviez jamais visité la Terre, pourriez-vous prédire les orages, les volcans, les vagues de l'océan, les aurores et les couchers de soleil colorés ? Ce sera une leçon salutaire lorsque nous apprendrons tout ce qui se passe sur chacune de ces planètes mortes, ces huit ou dix boules, chacune agglomérée à partir du même nuage de poussière et chacune obéissant exactement aux mêmes lois de la physique ».

Ainsi s’exprimait au début des années 1960, dans son célèbre cours de physique, le mythique prix Nobel de physique Richard Feynman. Des années plus tard, les missions Voyager et Cassini lui donneront raison en montrant la diversité des mondes planétaires autour des géantes de gaz et de glace comme le regretté André Brahic en avait témoigné dans une interview qu’il avait donnée à Futura. Mais, tout comme l’expliquait Feynman, derrière cette diversité se trouve bel et bien une unité qui, d’ailleurs, nous permet de comprendre les mondes galiléen et « hyugensien » en combinant les lois universelles de la mécanique céleste, de la physique des plasmas à celle du rayonnement en passant par la mécanique des fluides et la cosmochimie.

L'aventure de l'exploration interplanétaire nous fait donc aussi découvrir que des phénomènes observés sur Terre ont des analogues ailleurs dans le Système solaire. On en voit un nouvel exemple avec une étude menée par des chercheurs du Laboratoire de Physique Atmosphérique et Planétaire (Star Institute / Faculté des Sciences) de l’université de Liège, et qui a donné lieu à la publication d’un article dans AGU Advances.


Juno et l'étude du champ magnétique de...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura