Juno révèle les dessous de Jupiter et de sa Grande Tache rouge

·2 min de lecture

C’est en 2016 que la sonde spatiale Juno s’est mise en orbite autour de Jupiter, la plus grande planète de notre Système solaire. Pas moins de cinq ans après son lancement. Son objectif : mieux comprendre ce qui se joue sous les nuages de la géante gazeuse. En assemblant les données renvoyées par la sonde depuis plusieurs années maintenant, les chercheurs commencent à dessiner, peu à peu, une image en 3D assez précise du fonctionnement à la fois merveilleux, complexe et violent de son épaisse atmosphère.

Grâce au radiomètre à micro-ondes (MWR) de la sonde Juno, notamment, les astronomes ont accès à des informations précieuses sur le sommet des nuages de la géante gazeuse. Ils peuvent aussi sonder les tourbillons qui les agitent jusqu’à 200 kilomètres sous la surface visible. Parmi ceux-ci, sans doute le plus célèbre d’entre eux, celui qui intrigue les chercheurs depuis au moins deux siècles : la Grande Tache rouge.

Les astronomes se sont appuyés notamment sur les données renvoyées par la sonde Juno pour enfin donner des limites à la profondeur de la Grande Tache rouge qu’ils observent dans l’atmosphère de Jupiter depuis près de deux siècles maintenant. © Nasa, JPL-Caltech, SwRI, MSSS, Kevin M. Gill

Dans le secret de la Grande Tache rouge

Les résultats les plus récents montrent que les cyclones sont plus chauds en altitude que les gaz environnants, avec des densités atmosphériques plus faibles. Les anticyclones — qui tournent dans le sens inverse —, quant à eux, sont au contraire plus froids en altitude. Ces tempêtes se sont aussi révélées beaucoup plus profondes que le pensaient les astronomes. Certaines ne plongent qu’à 100 kilomètres sous les nuages. Mais la Grande Tache rouge semble s’enfoncer jusqu’à 350 kilomètres ! Ces tempêtes s’étendent donc bien au-delà des zones où l’eau se condense et où les nuages se forment. En dessous de la profondeur à laquelle la lumière du Soleil peut réchauffer l’atmosphère de Jupiter.

Plongez dans les nuages de Jupiter pour mieux comprendre son atmosphère

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles