Jungle, la première ferme verticale de France

·2 min de lecture
Copie d'écran YouTube/C dans l'air

La start-up établie dans l’Aisne approvisionne les grandes marques de produits frais grâce à une technique agricole révolutionnaire.

C’est une drôle de ferme qui a poussé, du côté de Château-Thierry, non pas sur les terres fertiles des Hauts-de-France, mais dans les airs… ou, plus précisément, au sein d’une tour, opaque, qui s’élève sur 10 mètres de haut. À l’intérieur, on se croirait dans un film de science-fiction : sur des étagères, des pots de basilic, de coriandre, de persil, de ciboulette alignés et empilés jusqu’au plafond, dont les graines – à 80 % d’origine française – ont été semées par des robots, également chargés des récoltes.

Lire aussi:Les robots à l’assaut des fermes

Dans les allées, pas d’agriculteurs aux bottes couvertes de boue, mais des ingénieurs agronomes vêtus de blouses blanches. Un prototype de la ferme du futur ? Un laboratoire de recherche ? Pas tout à fait. « Ici, pas moins de 400 000 plantes sont produites chaque année », assure Gilles Dreyfus, son créateur. Même production attendue dans la tour voisine, construite en mai. Bienvenue chez Jungle, la première ferme agricole verticale de France. Il en existe en Allemagne, aux États-Unis, au Japon, et, si le concept reste peu répandu, le marché s’annonce, lui, prometteur : « Il devrait atteindre 20 milliards d’euros en 2025 », assure l’homme d’affaires de 38 ans, qui a levé 42 millions d’euros pour créer, entre autres, une vingtaine de tours et produire 8 millions de plantes d’ici à 2022.

Lire aussi:Iron Ox : la ferme des robots

Autant dire que cet ex-requin de la finance, passé chez Carmignac Gestion, a eu du flair. C’est en lisant un article du « Financial Times » en 2015 qu’il a eu la « révélation » : « Alertant sur une prochaine crise alimentaire, avec 9 milliards d’humains à nourrir en 2050, il évoquait l’agriculture verticale comme possible solution », se(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles