Juliette Méadel, une ex-secrétaire d'État de François Hollande, pressentie pour entrer au gouvernement

Rédaction du HuffPost
Juliette Méadel à l'Elysée le 3 mai 2017.

REMANIEMENT - Selon des informations du Figaro et de L'Obs ce mercredi 10 octobre, l'ex-secrétaire d'Etat de François Hollande chargée de l'Aide aux victimes, Juliette Méadel, pourrait faire son entrée au gouvernement avec le prochain remaniement ministériel.

Selon Le Figaro, le dossier de l'ancienne porte-parole du Parti socialiste vient en effet d'être étudié par la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP), l'instance en charge de passer au crible les profils des éventuels futurs ministres avant leur nomination. Rien de définitif, mais cela témoigne de l'intérêt porté par le gouvernement pour Juliette Méadel, qui avait voté Emmanuel Macron au premier tour de l'élection présidentielle sans toutefois adhérer à LREM.

Selon L'Obs, qui va plus loin, elle deviendrait secrétaire d'Etat en charge du Service national universel (SNU), un portefeuille qui n'existait pas sous les gouvernements "Philippe I" et "Philippe II" et qui est une promesse emblématique de campagne de Macron. Ce Service national universel devrait être mis en place à la mi-2019.

Le 1er janvier, Juliette Méadel avait été nommée conseillère référendaire à la Cour des comptes, où elle avait déjà exercé en 2014 en tant que rapporteure extérieure.

A voir également sur Le HuffPost:


LIRE AUSSI

Retrouvez cet article sur le Huffington Post