Julien de la « Star Academy » accusé de « draguer le public » par Laure Balon, les internautes s’indignent

Julien
TF1 Julien

STAR ACADEMY - Un lendemain compliqué pour Julien. Sauvé par le public ce samedi 29 octobre aux côtés de Stan, le jeune candidat de la Star Academy a violemment été pris à partie par Laure Balon, sa professeure d’expression scénique lors du débrief du dimanche 30 octobre.

Cette dernière lui a reproché ses performances insuffisantes sur scène selon elle. « Tu dragues le public. Tu souris pour draguer le public et avoir des votes. Qu’est-ce qu’on en a à faire du public ? Si tu respectais le public, tu ne le draguerais pas en caméra (...) Toi tu souris pour draguer, lui a-t-elle lancé. Tout le monde a vu ça, alors ouvre les yeux, grandis. C’est toi qui as choisi la chanson, mais tu l’as sabotée. Tu étais à côté de la plaque », a-t-elle fermement ajouté.

Ce à quoi l’apprenti chanteur de 20 ans, qui a révélé avoir été pris d’une crise d’angoisse avant le prime, a répondu. « J’ai pleuré pendant des heures avant le prime, je n’étais pas bien (...) Je n’étais pas bien du tout, je n’étais pas sur cette planète. J’ai failli m’évanouir sur scène (...) Le public m’a aidé à avoir le sourire sur scène. » Une justification qui n’a pas du tout convaincu sa professeure.

Un « acharnement » dénoncé par les internautes

La séquence, que vous pouvez retrouver dans le tweet ci-dessous, a indigné les internautes. Certains d’entre eux, employant les termes « d’acharnement » et « de harcèlement », ont directement interpellé TF1 mais aussi l’Arcom (ex-CSA).

La séquence n’a également pas manqué de faire réagir Mathieu Canaby, le frère du populaire candidat toulonnais. « J’ai envie de vomir de dégoût« , a-t-il notamment fait savoir en story Instagram.

Julien
Capture Instagram @mathieucanaby Julien

Ce n’est pas la première fois que celui-ci, lui aussi chanteur, prend la parole pour défendre l’académicien. Il s’est récemment insurgé contre la production, lui reprochant d’entretenir, par le montage des quotidiennes, une mauvaise image de Julien. Il a aussi pointé l’attitude des candidats envers son frère, notamment la veille du prime ce vendredi 28 octobre.

« Ça fait cinquante fois qu’on lui demande s’il s’en fout d’être ici sous prétexte qu’il bosse pas de la même manière que les autres, qu’il est décalé toussa toussa, a-t-il regretté. Il ne joue pas de personnage. Son insolence est modelée à la sagesse ce qui le rend nonchalant. Ça pousse les autres à vraiment faire ressortir leurs plus bas instincts. »

À voir également sur Le HuffPost :

Lire aussi