Julien Doré : ce défi complètement raté par Florence Foresti qui l'amuse beaucoup

·1 min de lecture

Les réseaux sociaux sont devenus le terrain de jeu favori de Julien Doré. Interpellé ou critiqué par certains internautes, le chanteur de 38 ans n'hésite jamais à leur répondre. Des messages fins, piquants juste comme il faut, qui en général lui offrent une victoire par KO. Quand il ne manie pas les mots, l'interprète de Coco Câline fait rire sa communauté en mettant en scène ses deux chiens, Jean-Marc et Simone. Ce dernier a même cédé à la tentation de leur créer leur propre compte Instagram. « Notre compte Instagram est certifié ! On pèse lourd désormais dans le Dog Game et tout ça c’est grâce à vous. Merci pour votre soutien les amis », pouvait-on lire en légende d'une adorable photo du duo canin le plus iconique de la Toile.

Sollicités par leur célèbre maître, ils se sont prêtés au jeu du duo dans une vidéo hilarante. Simone (ou peut-être Jean-Marc) a fait résonner son plus bel aboiement pour accompagner Julien Doré sur une reprise du tube Only you, rebaptisé pour l'occasion « Only loup ». Fan des talents des chiens du gagnant de la Nouvelle Star, Florence Foresti a elle aussi voulu relever le défi avec Albert, son bouledogue anglais - également star des réseaux sociaux. Sauf que celui-ci n'avait pas vraiment envie concurrencer Jean-Marc et Simone. Au sublime « Only » fredonné par l'humoriste, le chien a répondu en osant un léger bruit qui n'avait absolument rien à voir avec le hurlement du loup.

Si la comédienne n'a pas caché sa déception, ce duo hilarant a tout de même (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Prince Charles : ce geste radical qui en dit long sur l'état de sa relation avec son fils Harry
Mort du prince Philip : ce bel hommage des Britanniques à l'époux de la reine Elizabeth II
VIDEO Karim Benzema convoqué en équipe de France : Didier Deschamps s'explique sur ce revirement
VIDEO Julien Bert et Hilona Gos toujours amoureux ? Les internautes en sont convaincus
Sophie Davant choquée par une phrase d'un dirigeant de France 2 concernant son ex-mari Pierre Sled