Démission de Julien Bayou : le député dénonce un « vulgaire déballage »

Julien Bayou a annoncé lundi qu'il démissionnait de ses fonctions de secrétaire national d'EELV.  - Credit:LUDOVIC MARIN / AFP
Julien Bayou a annoncé lundi qu'il démissionnait de ses fonctions de secrétaire national d'EELV. - Credit:LUDOVIC MARIN / AFP

Des accusations lourdes de conséquences. Julien Bayou, accusé de harcèlement moral par une ex-compagne, a annoncé lundi 26 septembre sa démission de son poste de secrétaire national d'Europe Écologie-Les Verts (EELV) et de la présidence du groupe écologiste à l'Assemblée nationale, dénonçant une situation « intenable » dans un communiqué.

« Je suis accusé de faits qui ne me sont pas présentés, dont mes accusateurs-ices disent qu'ils ne sont pas pénalement répréhensibles et dont je ne peux pour autant pas me défendre puisqu'on refuse de m'entendre », a expliqué Julien Bayou. « Cette situation est intenable et le contexte délétère semble empêcher tout discernement, dans un moment où la société bascule et cherche le point d'équilibre pour cette si nécessaire révolution féministe », a-t-il ajouté, soulignant que sa décision « ne remettait en question » ni son mandat de député ni son « engagement présent et à venir ».

Dans un communiqué, @julienbayou annonce sa démission de son poste de secrétaire national de #EELV et de la coprésidence du groupe à l’Assemblée nationale pic.twitter.com/KCWCqfWGqb

— Anne-Charlotte Dusseaulx (@AnneChDusseaulx) September 26, 2022

À LIRE AUSSICoignard - Affaire Quatennens : les embarras de la gauche radicale

Son avocate assure qu'il n'a jamais exercé la moindre violence psychologique

« Julien Bayou constate avec amertume et colère l'instrumentalisation du juste combat contre les violences sexuelles et sexistes à des fins politique [...] Lire la suite