Julie Gayet mariée à François Hollande, va-t-elle changer de nom ? L'actrice a tranché, et fermement !

La vie de Julie Gayet et François Hollande a pris un nouveau tournant en ce début du mois de juin. Le samedi 4, le couple, les enfants et une poignée d'amis étaient réunis pour célébrer leur mariage à la mairie de Tulle, cérémonie opérée par le maire de la ville, Bernard Combes. Ce dernier s'est d'ailleurs fait une joie de marier les deux amoureux comme il l'a fait savoir sur son compte Instagram quelque temps après l'événement. Officiellement femme de François Hollande aux yeux de la loi, l'actrice de 50 ans va-t-elle oublier son nom pour se faire appeler par celui de son mari ?

La Montagne, qui avait révélé leur union, a obtenu de plus amples informations sur ce jour très spécial dans leur vie. Dimanche 12 juin, les jeunes époux, partis voter pour le premier tour des élections législatives, ont répondu avec plaisir aux questions des journalistes. Julie Gayet a notamment indiqué si elle allait abandonner son nom pour prendre celui de Hollande. La réponse est non : "Le plaisir d'une actrice, c'est qu'on garde toujours son nom. Je serai toujours Julie Gayet." Pas de changement de papiers au programme pour la créatrice du festival Soeurs jumelles, qui se déroulait à Rochefort ces derniers jours.

A l'image de leur histoire et de la simplicité qui les caractérisent, c'est sans chichi que Julie Gayet et François Hollande ont choyé leurs invités, parmi lesquels les témoins de l'actrice, Catherine, sa meilleure amie et Benjamin...

Lire la suite


À lire aussi

Sophie Tapie mariée : elle explique pourquoi elle refuse de changer son nom
Katharine McPhee mariée : La chanteuse change de nom de famille
Jennifer choquée par son image dans Mariés au premier regard : "Je n'ai pas vu mon corps changer"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles