Julie Gayet, François Hollande et la médiatisation : cette mise au point avec ses fils

« Les voir prendre leur indépendance et devenir des hommes est source de joie… mais de peurs aussi. » Ses garçons ont beau avoir 20 et 21 ans, ce n’est pas simple pour la maman poule qu’est Julie Gayet de les laisser voler de leurs propres ailes. Dans Madame Figaro, la compagne de François Hollande revient leur éducation et leur rapport à la médiatisation. « L’aîné fait l’école informatique 42, de Xavier Niel, et le second s’oriente vers l’animation et le jeu vidéo », annonce-t-elle fièrement dans le magazine. Deux jeunes hommes qu’elle adore, mais qu’elle n’a pas l’habitude de voir autant.

« Pendant le confinement, mes grands garçons étaient avec moi. J’ai conscience de la chance et des privilèges qui sont les miens, mais cela nous a permis de nous retrouver après une période où, entre leurs activités, mon travail et mes engagements, je les voyais trop peu », révèle-t-elle dans Madame Figaro. Une période très particulière propice à la confidence pour l’un de ses fils qui lui a fait part d’une frustration liée à la très grande discrétion de la comédienne.

« Lors d’une conversation, nous avons parlé du soin que j’avais pris à protéger ma vie privée et la leur. L’un d’eux m’a alors dit qu’il avait pu avoir l’impression que je le cachais plus que je ne le protégeais. Que, peut-être, j’avais honte. J’étais horrifiée. Je les aime et suis si fière d’eux. Alors, pour marquer le coup, nous avons pris cette photo », raconte celle qui précise qu’elle n’en fera néanmoins « pas une habitude

Retrouvez cet article sur GALA

Elon Musk dément avoir eu une relation avec Amber Heard et Cara Delevingne
Sibeth Ndiaye violemment attaquée par Pierre Perret
Edouard Philippe : qu'est-ce que le vitiligo, cette maladie dont il souffre ?
Kate Middleton en guerre contre le magazine Tatler : vers des excuses publiques ?
Top Chef : David Gallienne accusé d'avoir triché pendant la finale, il riposte