Julie Gayet : ses confessions sur ce handicap qui la touche

C'est en pleine promotion que Julie Gayet se livre sans langue de bois. La compagne de François Hollande était à Rochefort, en Charente-Maritime, pour présenter un nouveau projet qui lui tient à cœur : Sœurs jumelles. Un événement qui mettra en avant la complémentarité de la musique et de l'image. "Toutes les formes d’art visuel qui entretiennent une relation intime avec la musique seront représentées avec Sœurs jumelles : musique et cinéma, musique et télévision, musique et publicité, musique et jeux vidéo, musique et œuvres immersives et design sonore", expliquaient les organisateurs, lors d'une conférence de presse, relayée par Sud Ouest. L'événement, qui devait avoir lieu ces prochains jours, a été repoussé à l'année prochaine à cause de la crise sanitaire. Cependant, une plateforme numérique du même nom va être lancée par Julie Gayet prochainement. C'est en présentant ce projet à Sud Ouest que l'actrice s'est laissée aller à une petite confession.

L'importance de la musicalité

"J'aurais dû devenir chanteuse lyrique, c'était ma voie", explique Julie Gayet à nos confrères. A ce moment-là, le journaliste lui demande pour quelle raison elle est devenue actrice plutôt que chanteuse. "Lorsque j'ai voulu apprendre à aller plus loin dans l'interprétation de ce que je chantais, je suis allée m'inscrire dans un cours de théâtre. Et j'ai une sorte de révélation. Sans quoi, je n'aurais jamais osé en rêver : les actrices étaient pour moi l'incarnation d'un monde inaccessible, intouchable",

Retrouvez cet article sur Voici

Laurent Ruquier en froid avec Catherine Barma ? Cette petite phrase qui en dit long
Eric (Les 12 coups de midi) fait une triste déclaration à Jean-Luc Reichmann
PHOTO Alizée : sa fille Annily dévoile pour la première fois le visage de son petit ami
Kim Jong-Un mort ? Le ministre japonais de la Défense fait d'intrigantes révélations
Ce produit de soin se vend toutes les 2 minutes dans le monde !