Julie Gayet : comment son amitié avec Agnès Varda a forgé sa vision du monde du cinéma

© Europe 1

D'actrice à productrice, Julie Gayet revient sur l'importance et l'influence qu'a eu Agnès Varda, réalisatrice et amie, sur sa carrière et sa vision du monde du cinéma. Interrogée par Isabelle Morizet dans Il n'y a pas qu'une vie dans la vie sur Europe 1, l'actrice raconte comment leur relation l'a inspirée. Premier contact relativement original entre les deux femmes : Agnès Varda trouvait que l'actrice française ressemblait... à Madonna, avec laquelle la réalisatrice était amie

>> Retrouvez les émissions d'Isabelle Morizet tous les week-ends de 13h à 14h sur Europe 1 ainsi qu’en podcast et en replay ici

Agnès Varda, "plus qu'une amitié, un modèle"

Le début d'une longue relation, bien "plus qu'une amitié", explique Julie Gayet. "C'est un modèle, une inspiration. C'était une transmission. Elle m'a montré beaucoup de films, elle m'a emmené à Los Angeles, à Cannes où il y avait un nombre d'acteurs incroyables."

L'actrice voit sa rencontre avec Agnès Varda comme ayant transformé sa perspective sur le monde du cinéma. "Elle avait cette vision mondiale du cinéma, donc j'ai toujours vécu ma pratique comme si c'était en dehors des frontières. J'ai produit des films chiliens, palestiniens, libanais...", raconte-t-elle.

Une actrice et productrice passionnée par tous les métiers du cinéma

Julie Gayet crée, au fil des années, plusieurs sociétés de production dont Rouge International en 2007, connue pour avoir produit le film Grave (2016). Le long-métrage de Julia Ducournau avait no...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles