Julie Depardieu et la chirurgie esthétique : pourquoi elle a subi 5 opérations du nez

·1 min de lecture

Julie Depardieu sera à l’honneur sur France 3, ce mardi 26 janvier, dès 21h05. La chaîne télévisée va en effet diffuser de nouveaux épisodes de la saison 2 de la série Alexandra Ehle, dans laquelle elle a le rôle principal. L’occasion de revenir sur la vie privée de l’actrice, qui a eu recours de nombreuses fois à la chirurgie esthétique. En effet, la fille de Gérard Depardieu et d’Élisabeth Guignot a longtemps été très complexée par son apparence et notamment par son nez, qu’elle a hérité de son père.

Afin de l’affiner, la comédienne de 47 ans a subi au total cinq rhinoplasties. Interviewée par Le Monde en 2013, Julie Depardieu revenait sur sa difficulté à s’accepter au naturel. "Je ne me supportais pas. C’était une question identitaire. Ce n’était même pas pour être jolie, je ne voulais pas avoir ce nez-là, qui ressemblait trop à celui d’un membre de ma famille", avait-elle expliqué. C’est donc à 22 ans que la compagne de Philippe Katerine a décidé de sauter le pas et de se tourner vers la chirurgie esthétique, afin de se sentir mieux dans sa peau. Il faut dire qu’à cause de son nez d’origine, lorsqu’elle était plus jeune, Julie Depardieu a subi de nombreuses moqueries de la part de ses petits camarades.

"Un jour, dans la rue, je devais avoir 17 ans, un garçon m’a regardée et m’a dit : ‘Vas-y, on dirait Depardieu en fille !’ L’horreur", confiait-elle à nos confrères de Biba, en 2011. "Tout le monde me parlait que d’une seule personne : le mec qui m’a fait. J’en avais marre qu’on (...)

Lire la suite sur le site de GALA

10 ans de mariage de Kate Middleton et William : Elizabeth II leur prépare une surprise...
VIDÉO - Thomas Hugues : son ex Laurence Ferrari avait "plus de mal" avec la médiatisation de leur couple
Kate Middleton et Elizabeth II plus proches que jamais : cela fait des jaloux à Buckingham
Julie Zenatti cash : "Certains jours, avec mon mari, on n'a pas envie de se voir"
Jade et Laeticia Hallyday enlacées : le selfie du big love retrouvé