Julie de Bona : son identité volée sur des sites de rencontre

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Après avoir joué dans de nombreuses fictions dramatiques (Plan B, Le Bazar de la charité ou Apprendre à t'aimer), Julie de Bona renoue avec la comédie romantique dans Je l'aime à mentir, diffusée ce mardi 7 septembre à 21H05 sur M6. L'actrice de 40 ans joue le rôle de Zoé, une femme proche de la quarantaine, qui rencontre l'homme de sa vie, Robinson (Samir Boitard) grâce à une application de rencontre. Interviewée par nos confrères de Télé Star, l'actrice a confié n'avoir jamais utilisé d'application de rencontre, enfin pas volontairement : "J'y ai été malgré moi. Des copains sont tombés sur des personnes qui se faisaient passer pour moi..."

En couple depuis des années avec son mari, Julie de Bona a été victime de comptes piratés. Une mauvaise expérience qui n'a pas freiné l'actrice pour accepter le rôle de Zoé dans Je l'aime à mentir.

Pourtant, dans 20 Minutes, Julie de Bona porte un regard critique sur les applis de rencontre : "Je trouve cela assez cruel, parce qu’on juge très vite sur des choses très extérieures. Mais dans un bar, on juge aussi sur le physique et les premiers mots prononcés. Les applis mettent une pression, ce n’est pas facile !" explique-t-elle avant d'ajouter : "Je trouve que les applis comme 'On va sortir', qui rassemblent des gens sur une passion commune, sont plus malines que les applis pour matcher. Les rencontres autour d’une activité me semblent plus faciles pour discuter peut-être plus spontanément."

Dans Télé Star, l'actrice qui met d'habitude un (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Qui est Samir Boitard, l’acolyte de Julie de Bona dans Je l'aime à mentir, sur M6 ?
Michael Schumacher : ce brouilleur installé autour de sa villa de Majorque
PHOTO – "Le moment du câlin" : Emmanuelle Rivassoux (Maison à vendre) attendrie par son compagnon
"Michael est différent, mais il est là" : Corinna Schumacher fait de rares confidences
Melania Trump : les activités de son bureau interrogent

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles