Quand Julie Andrieu croisait la route du «grand méchant loup» Harvey Weinstein

© Europe 1

Star du petit écran et fille de la célèbre actrice Nicole Courcel, l'animatrice télé Julie Andrieu n'a jamais fait de cinéma. Le milieu lui a pourtant proposé plusieurs fois de passer du divertissement à la fiction, comme elle l'explique samedi au micro d'Isabelle Morizet, à l'occasion de son invitation dans l'émission Il n'y a pas qu'une vie dans la vie . "J'ai même eu des propositions du grand méchant loup Harvey Weinstein ", se souvient-elle au micro d'Europe 1 au sujet de l'ancien producteur de cinéma, condamné pour viols et agressions sexuelles.

>> Retrouvez les émissions d'Isabelle Morizet tous les week-ends de 13h à 14h sur Europe 1 ainsi qu’en podcast et en replay ici

"Il m'avait proposé de faire une émission de cuisine aux États-Unis" complète-t-elle. "À un moment, on s'est pas mal vus parce qu'il était question de développer tout ça. Et par ailleurs, il m'a souvent proposé de jouer l'actrice. Mais ce n'est pas du tout mon métier, ce n'est pas mon inspiration. Je ne comprends d'ailleurs pas vraiment la fascination pour ce métier."

Un métier d'actrice qui ne l'a jamais attiré

Julie Andrieu connaît bien le métier d'actrice, puisqu'il a été celui de sa mère, Nicole Courcel. "C'est un métier qui lui a permis de vivre des aventures merveilleuses, et surtout d'avoir cette indépendance qui était si importante pour elle", précise l'animatrice télé. "Elle a travaillé, comme moi, à 17 ans. Ce qui n'était quand même pas évident à son époque. Et cela lui a permis et de ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles