Julian Bugier quitte Europe 1 pour se focaliser sur le JT de France 2

·1 min de lecture
 Julian Bugier lors de la cérémonie des Victoires de la Musique en février 2020 (photo d'illustration).
Julian Bugier lors de la cérémonie des Victoires de la Musique en février 2020 (photo d'illustration).

Le come-back de Julian Bugier sur Europe 1 n'aura duré qu'un an. Le journaliste animait quotidiennement la tranche 18-20 heures depuis la rentrée 2020, après des passages sur les ondes de la radio lors des étés 2013 et 2014. Mais à compter de septembre prochain, il ne sera plus qu'aux commandes du journal télévisé de 13 heures sur France 2. C'est ce qu'il explique dans les colonnes du Parisien, justifiant ce choix par « le rythme et la campagne présidentielle qui arrive », et non par la possible future arrivée de Vincent Bolloré à la tête de la radio.

« Je le fais franchement à regret, d'autant plus que nos résultats d'audiences étaient très encourageants. Mais je pense qu'on ne peut pas mener deux batailles de front sur une année électorale, donc je préfère me recentrer sur le 13 Heures », explique le journaliste, arrivé à plein temps à la présentation du journal de mi-journée depuis janvier dernier, en remplacement de Marie-Sophie Lacarrau. « C'est une question que j'avais abordée avec France Télévisions, en précisant qu'il m'était impossible d'arrêter en cours de route », ajoute Julian Bugier pour justifier son choix de mener de front le JT et son émission sur Europe 1. Une émission qui lui aura fait gagner « en naturel et en spontanéité », assure-t-il.

« Nous grignotons des parts de marché »

Il ouvre d'ailleurs la porte à un retour à la radio, « mais après la présidentielle ». D'ici là, il sera à la présentation de Tout compte fait, émission consacrée à l [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles