Julian Bugier : "J’en ai plein le dos que l’on parle de la France par un prisme négatif"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Donner la parole aux Français n’est pas un concept inédit à la télé. Qu’allez-vous apporter de plus au genre ?

Julian Bugier : Habituellement, ce sont plutôt des Français qui viennent poser des questions à des femmes et des hommes politiques. Aujourd’hui, l’époque a changé, les citoyens sont actifs. Nous allons donc faire l’inverse : ce sont les politiques qui, devant leur écran de télé, écouteront leurs propositions.

Qu’allons-nous voir et entendre, plus précisément, dans l’émission ?

De grandes idées, apolitiques, qui peuvent changer le quotidien à différents niveaux. Nous allons parler des déserts médicaux, d’une consommation plus écolo, du handicap, des seniors, des inégalités salariales dans les entreprises… Il y aura aussi des reportages sur des citoyens qui mettent déjà en application, à l’échelle locale, leurs bonnes idées. C’est un antidote à la déprime ambiante. J’en ai plein le dos que l’on parle systématiquement de la France par un prisme négatif.

À lire également

Julian Bugier : Comment gère-t-il la concurrence directe avec sa femme journaliste sur LCI ?

C’est un prolongement de ce que vous faites déjà au JT de 13heures ?

Oui. J’ai la conviction, depuis tr... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles