Julian Alaphilippe papa : ses rares confidences sur son fils Nino

·1 min de lecture

Le lundi 14 juin, Julian Alaphilippe et sa compagne Marion Rousse ont donné naissance à leur premier enfant, un petit garçon prénommé Nino. Les amoureux avaient annoncé la nouvelle sur leurs comptes Instagram respectifs. "Et soudain, un tsunami d’amour", pouvait-on lire en légende d'un cliché de son fils et de son papa. Ce dernier avait également alerté ses fans sur son compte Instagram, en adressant une belle déclaration à sa chérie et leur bébé : "Je vous aime tellement".

Dans un entretien accordé au journal Le Parisien ce samedi 26 juin, le champion du monde - qui avait déjà annoncé qu'il renonçait à représenter la France lors des Jeux olympiques prévus du 23 juillet au 8 août - a pour la première fois évoqué sa jeune paternité. Alors que le Tour de France 2021 s'apprête à s'élancer au départ de Brest ce 26 juin, il aborde sa manière de gérer sa carrière de sportif en même temps que celle de jeune papa. Il l'avoue : ce Tour "sera vraiment spécial". La raison ? "Je suis devenu papa d’un petit Nino", confie-t-il.

Il faut dire que sa récente paternité a entraîné des questionnements concernant son agenda et sa manière d'enchaîner les compétitions. A-t-il songé à renoncer exceptionnellement au Tour de France cette année ? Sur ce point, le sportif est clair. "Dire 'je ne veux pas faire le Tour', jamais ! Mais en début de saison, quand j’ai su pour le bébé, l’idée a été évoquée un instant de me consacrer au Giro", se rappelle-t-il. Et de poursuivre : "Juste pour une question de timing. (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Marble Mania : le tendre message de Cyril Hanouna à Camille Combal après les critiques sur l'émission
David Bowie : un de ses tableaux acheté 5 dollars canadiens vendu aux enchères pour une somme astronomique
Aude (L'amour est dans le pré) : l'agricultrice choquée par un message, elle fait part de sa colère sur Instagram
VIDEO Patrick Poivre d'Arvor accusé de viols : son avocate réplique face à la nouvelle plainte
« Je suis un papa sévère » : Franck Dubosc se confie sur sa vie de famille

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles