Julia Vignali "brûlée au troisième degré" : cet accident qui la marquera à vie

·1 min de lecture

Elle se souvient du drame comme si c'était hier. Si elle enchante avec son sourire les téléspectateurs et les candidats du Meilleur pâtissier tous les mercredis, Julia Vignali a été victime à l'âge de cinq ans d'un accident qui l'a traumatisée pendant de nombreuses années. Un drame qu'elle avait raconté il y a trois ans à nos confrères de Paris Match. "J'ai renversé ma tasse brûlante sur mon pyjama en acrylique. Celui-ci a littéralement fondu. Je me suis évanouie sous le choc de la douleur. Je suis marquée à vie, brûlée au troisième degré. Les services d’urgence ayant mal évalué les dégâts, on a un peu traîné à la maison, il était trop tard pour une greffe", a-t-elle expliqué. S'en sont suivis plusieurs mois de douleur, pendant lesquels la petite Julia passe de longues heures au service des grands brûlés de l'hôpital, deux fois par semaine.

Puis, vient l'opération : "Un jour, on décide de m’opérer, sinon mon bras ne grandira plus. Il vaut mieux un bras moche avec une cicatrice qu’un petit bras qui aurait fini sa croissance trop tôt", a ajouté l'animatrice.

Si elle a mis du temps à accepter cette cicatrice qu'elle gardera à vie, la compagne de Kad Merad a été sauvée par les douces paroles de son fils de 13 ans, Luigi, qui lui fera le plus beau des compliments après qu'elle a pris la décision de recouvrir les marques du drame par un tatouage. "Je pleure car je ne parviens pas à m’habituer à ce nouveau bras. Et puis, mon fils le découvre : 'C’est bien plus joli qu’avant, tu as bien (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Marie Laforêt : sa fille Debora se confie sur « l’abandon » qui l’a marquée
PHOTOS - Julia Roberts : qui sont les hommes de sa vie ?
Le saviez-vous ? Catherine Deneuve a piqué un rôle à Sylvie Vartan
"Tuer" Emmanuel Macron : la gérante de l'escape game polémique en garde à vue
VIDEO - "S'il vous plait, pas de leçons !" : Olivier Véran hausse le ton à l'Assemblée