Julia de Funès : "Sacraliser la vie est le moins bon moyen de la défendre"