Jul compose un morceau en plein concert au stade Vélodrome à Marseille

Le rappeur marseillais, qui se produisait à domicile, a apporté son ordinateur sur scène en plein show pour réaliser un titre exclusif avec l'aide de son public.

C'était l'événement ce samedi au stade Vélodrome. Le rappeur Jul s'est produit chez lui, à Marseille, devant près 60.000 spectateurs lors d'un concert très attendu puisque reporté et sold-out depuis presque deux ans.

Pour l'occasion, celui qui vient de dévoiler son 25e album Extraterrestre ce vendredi, avait préparé à ses fans un show de circonstance. Si les surprises n'ont pas manquées tout au long de la soirée, l'une d'entre elles a particulièrement retenu l'attention.

En featuring avec le stade Vélodrome

Entre deux morceaux, l'artiste marseillais a marqué une pause pour proposer une expérience inédite à son public. Il s'est installé sur scène, ordinateur et synthétiseur à la main, pour composer un nouveau titre exclusif en direct du stade Vélodrome.

Soucieux de remercier ceux qu'il surnomme "sa team", Jul est même allé jusqu'à inclure les voix et applaudissements des spectateurs dans son morceau, qui pour le moment n'a pas de date de sortie prévue.

"J’ai envie de faire une instru en live, avec vous. Et j’ai même envie de prendre vos voix, et de les mettre après sur l’instru !" a-t-il déclaré sur scène.

Outre cette parenthèse créative, les fans présents au stade Vélodrome ont pu également assister en direct l'entrée spectaculaire de Jul sur scène en scooter volant mais aussi profiter d'une performance en live du tube Bande Organisée, réalisée non sans quelques couacs, avec SCH, Kofs, Naps, Soso Maness, Elams, Solda et Houar en invités.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Marseille: les spectateurs ravis du concert de Jul au stade Vélodrome

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles