Juji, l'oiseau d'une évacuée de Kaboul devenu mascotte d'une ambassade française

·2 min de lecture

Juji, l'oiseau d'une Afghane évacuée de Kaboul par l'armée française, a été recueilli par l'ambassadeur français aux Émirats arabes unis, Xavier Chatel.

Une mascotte surprise pour l'ambassade française aux Émirats arabes unis. Mardi, l'ambassadeur Xavier Chatel a partagé sur Twitter une conséquence inattendue de l'évacuation de civils afghans par l'armée française, dans les jours suivant le retour au pouvoir des talibans à Kaboul. «Durant l'évacuation, une fille est arrivée à la base aérienne d'Al Dhafra, épuisée, avec un bien peu commun : un oiseau. Elle s'était battue jusqu'au bout à l'aéroport de Kaboul, pour apporter la précieuse petite chose avec elle», commence-t-il, montrant une photo de l'oiseau dans un carton. «Pour des raisons sanitaires, l'oiseau ne pouvait pas embarquer à bord d'un avion d'Al Dhafra vers la France. Elle pleurait en silence. J'ai été ému. Je lui ai promis de prendre soin de l'oiseau à la résidence française, de le nourrir. Elle pourrait lui rendre visite dès qu'elle le voulait et le récupérer. Je n'oublierai jamais son regard de reconnaissance désespérée.» «Alia», la propriétaire de Juji, fait partie des plus de 2800 personnes -dont quelque 2600 Afghans- évacuées lors de l'opération d'exfiltration Apagan, déclenchée par les autorités françaises après la chute de Kaboul.

L'ambassadeur a ensuite publié des images de Juji l'oiseau échappé de sa cage dans sa voiture : «Il s'est caché sous le siège et ne voulait pas bouger. Quand j'ai essayé de l'amadouer pour qu'il sorte, le féroce petit m'a prouvé que s'il avait survécu à(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles