Les Juifs d'Allemagne ont un faible pour les « nazis » de l'AFD !

Benoît Rayski

Bizarre ? Pas tant que ça si on se donne la peine d'y réfléchir.

De tout temps, instruits par des persécutions d'une sanglante monotonie, les Juifs ont été étroitement solidaires entre eux. Une affaire Dreyfus en France, les Juifs d'Odessa souffraient pour le capitaine innocent. Un pogrom à Odessa, et les Juifs de France au lieu d'exprimer leur colère se tordaient de douleur.

De tout temps, et toujours à cause des persécutions, les Juifs se sont cherchés des alliés. Entre les deux guerres, ils se jetèrent dans les bras de la gauche républicaine qui combattait les ligues fascisantes et antisémites. Après la guerre, ils continuèrent à donner leurs suffrages à la gauche. Puis un jour la gauche devint islamo-compatible et « muslim-friendly ».

 

Ainsi abandonnés, les Juifs basculèrent à droite, et nombre d'entre eux n'hésitèrent pas à mettre leurs pas dans ceux de la droite extrême. Ils avaient trouvé de nouveaux alliés. Si les statistiques ethniques existaient en France, on serait surpris de découvrir combien de Juifs votent pour le FN débarrassé de son vieux parrain antisémite...

 

Il y a en Allemagne un cousin rapproché du parti de Marine Le Pen: l'AFD, la bête noire d'Angela Merkel et de son « Allemagne ouverte ». En France, le nom de ce parti est toujours affublé des adjectifs « islamophobe » et « raciste ». Islamophobe il l'est sans complexe. Raciste ? Il s'en défend. Pour faire court, on le qualifie dans nos journaux de « néo-nazi » ou plus simplement de « nazi ».

 

Ainsi pour nombre de nos médias la peste brune est de retour en Allemagne. Cette maladie doit être contagieuse car elle a contaminé les Juifs de ce pays. Pour répondre aux attentes de la presse française, l'AFD aurait du créer ses SA et ses SS.

 

Pas du tout. L'AFD s'est dotée d'une SJ (Section Juive). Cette section compte déjà, selon ses organisateurs, 1500 membres. Ce (...) lire la suite sur Atlantico


Comment l’AFD a profondément transformé la politique allemande
Attaque à Berlin : Angela Merkel est dans le radar de l'AfD
Extrême-droite : comment l’AfD a d’ores et déjà changé la vie politique allemande
Chemnitz : un restaurant a été visé par une agression antisémite en marge des manifestations d'extrême droite