Le "Judith et Holopherne" trouvé à Toulouse, attribué au Caravage, mis en vente le 27 juin

franceinfo Culture avec agences
Le "Judith et Holopherne" attribué au Caravage trouvé dans un grenier de Toulouse, a été cédé de grè à gré à un acheteur étranger, sans être mis enchères, a annoncé mardi 25 juin la maison de ventes Labarbe.

L’huile sur toile datée de 1607, Judith et Holopherne, trouvée en 2014 dans un grenier toulousain, suscite un immense intérêt dans le monde de l’art et sur le marché. Attribuée par nombre d’experts à Michelangelo Merisi, dit le Caravage (1571-1610), sa valeur a été estimée à 120 millions d’euros minimum. Sa mise en vente aux enchères est fixée au 27 juin par la maison Marc Labarbe de Toulouse, avec le cabinet d'expertise Turquin.

La toile ne restera pas dans un musée national

Cinq ans après sa découverte en bon état de conservation mais grise de crasse sous de vieux matelas, la peinture avait apparemment été oubliée dans un grenier pendant plus de cent ans. A-t-elle été apportée par un officier d'une expédition napoléonienne ou est-elle arrivée par d'autres voies, le mystère reste total.

La scène biblique en clair-obscur dans laquelle Judith incarne la résistance du peuple hébreu est une explosion de violence, bien dans le style du Caravage. Le général assyrien lève les yeux vers la jeune femme juive en train de lui trancher le cou, en présence d'une servante ridée et affectée d'un goitre.

"La découverte d'un tableau du Caravage : Judith et Holopherne" (2016).


La découverte avait été qualifiée de "très importante" par le ministère français de la Culture. L'existence d'une telle toile est par ailleurs parfaitement documentée dans une (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi