Judith Godrèche se moque de la « feuille de route » évoquée par Vincent Lindon

#MeeToo cinéma - L’acteur avait demandé à être aidé pour faire au mieux afin de soutenir les femmes

Peu de temps après avoir manifesté devant le CNC, pour demander la démission de son président, Dominique Boutonnat, mis en examen pour agression sexuelle, Judith Godrèche répondait aux questions des auditeurs dans Le Téléphone sonne, sur France Inter.

Fabienne Sintes a rapporté au cours de l’émission la question d’un certain Vincent, 70 ans, sur WhatsApp, « atterré », qui demandait « comment faire et auprès de qui ? » et rebondit sur l’intervention d’un autre Vincent, plus illustre, quelques heures plus tôt. « Je pense à Vincent Lindon qui était sur l’antenne de France Inter ce matin avec Léa Salamé et qui dit, il me faut une feuille de route, il faut me guider (…) Là aussi, j’aimerais bien connaître votre réaction ? »

Et la réaction, pas forcément celle attendue, a été immédiate. Judith Godrèche n’a pu réprimer un court fou rire. « Excusez-moi », a-t-elle lâché, avant de reprendre sa contenance. « Je ne suis pas très bonne en géographie ni en cartes. »

Colin-maillard

Car pour la créatrice d’Icon of French Cinema, il faut simplement faire preuve de bon sens, « ouvrir les yeux sur un tournage par exemple ; il est compliqué de ne pas voir. » Et ne pas oser intervenir au motif que l’on ne s’identifie pas à la personne ne tient pas, selon elle.

« Il devrait être possible de s’identifier à tous(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Ce qu’il faut retenir de l’intervention de Judith Godrèche devant le Sénat
Violences sexuelles : Jacques Doillon répond pour la première fois aux accusations de Judith Godrèche
Judith Godrèche peut compter sur le soutien de Jude Law contre les violences sexuelles