Jubilé d'Elizabeth II: Windsor effervescente à un mois des festivités

La reine Elizabeth II lors d'une réception à Sandringham pour fêter ses 70 ans de règne, le 5 février 2022 - Joe Giddens © 2019 AFP
La reine Elizabeth II lors d'une réception à Sandringham pour fêter ses 70 ans de règne, le 5 février 2022 - Joe Giddens © 2019 AFP

Albert et Ivan, deux chevaux de trait anglais trottinent dans les rues de Windsor, tirant une remorque chargée de bière. A un mois du jubilé de platine d'Elizabeth II, les pubs se ravitaillent avant l'arrivée prévue de hordes de visiteurs.

Les deux chevaux à la robe noire et aux touffus fanons blancs s'arrêtent pour décharger des fûts de bières en provenance de Windsor & Eton. Cette brasserie locale a créé cette année une boisson à l'occasion des 70 ans de règne d'Elizabeth II.

"Nous l'appelons Castle Hill parce que lorsque la reine a accédé au trône, cela a été annoncé sur la colline du château à Windsor", explique Will Calvert, directeur de la brasserie où règne l'odeur sucrée de l'orge maltée mélangée à l'eau chaude.

Brassée avec de l'orge issu de la ferme royale, et du houblon anglais et néo-zélandais, aux deux extrémités du Commonwealth, la Castle Hill est "une très bonne bière rafraîchissante à boire à l'extérieur en été pour le Jubilé", vante M. Calvert dont la brasserie bénéficie du précieux "royal warrant" et fournit la famille royale.

"Nous allons être très occupés"

Ces 70 ans de règne, un record pour un monarque britannique, seront célébrés par quatre jours de festivités dans tout le Royaume-Uni du 2 au 5 juin, avec fêtes de rues, concert et parades. Pour cette occasion, les Britanniques bénéficient d'un jour férié supplémentaire et les pubs ont le droit de rester ouverts plus tard.

876450610001_6304606188001

A Windsor, à l'ouest de Londres, défilé de voitures, feu d'artifice et pique-nique géant dans le parc du château sont au programme. Les rues du centre-ville sont décorées de drapeaux britanniques et de banderoles annonçant les festivités.

"Je pense que nous allons être très occupés, surtout si le soleil brille, tout le monde va venir à Windsor. Nous nous attendons à avoir beaucoup de touristes et d'habitants du coin", anticipe Denisa Hucinova, 35 ans, gérante du Boatman, un pub au bord de la Tamise. "Nous attendons cela avec impatience. C'est une grande fête. 70 ans, c'est incroyable, n'est-ce pas ?"

Pour les pubs et les nombreux commerces de la ville, ces quatre jours de fêtes sont du pain bénit après des années de vaches maigres."Les années de Covid ont été difficiles pour notre entreprise comme elles l'ont été pour quiconque dans l'hôtellerie-restauration au Royaume-Uni et dans le monde", reconnait M. Calvert, soulignant que "des occasions comme celle-ci sont bonnes pour nous".

"Plus de clients"

Les touristes sont revenus mais l'argent rentre moins qu'avant, déplore Muthucumara Samy Kesavan, gérant du magasin de souvenirs "House of gifts", idéalement situé à quelques mètres du château.

"Depuis la pandémie les affaires reprennent légèrement, mais pas encore à un niveau normal, c'est encore très calme", confie-t-il, espérant que ça s'améliore avec le Jubilé. "J'espère vraiment que cela nous apportera plus de monde et plus de clients."

Dans son magasin, le visage de la reine orne des torchons, des sacs en tissu, des tshirts ou encore des tasses. Les mugs à la gloire de son petit-fils Harry qui a épousé Meghan Markle à Windsor en 2018 sont eux en solde: le couple est boudé par les clients depuis qu'il a claqué la porte de la famille royale, s'installant aux Etats-Unis.

876450610001_6302241981001

Parmi tous les membres de la famille royale, personne ne bat la monarque de 96 ans, en tête des sondages de popularité comme des ventes de la boutique, et M. Kesavan lui en sait gré. "Je l'aime beaucoup", témoigne le commerçant qui dit l'avoir vue "plusieurs fois".

Adorée de ses sujets

Au crépuscule de son règne, Elizabeth II reste adorée de ses sujets, malgré les scandales entachant sa famille, comme celui causé par les liens de son fils Andrew avec le pédophile défunt Jeffrey Epstein.

Parmi les admirateurs de la famille royale, Sandra Pinder, 61 ans, qui emmène régulièrement sa petite-fille voir la relève de la garde devant le château de Windsor.

Cette Britannique trouve Elizabeth II "merveilleuse", citant son "engagement" pour ses sujets et "toutes les tournées qu'elle a faites pour promouvoir le pays". "Nous aimons tous la reine dans la famille", proclame Mme Pinder, ajoutant qu'après 70 ans de règne "elle a fait ses preuves".

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles