Jubilé d'Elizabeth II : concert géant et pluie de stars pour célébrer les 70 ans de règne

Une pléiade de stars, dont le légendaire groupe britannique Queen, ont enflammé les foules samedi à Londres lors d'un concert géant célébrant les 70 ans de règne historiques de la reine Elizabeth II, mais sans la souveraine, fatiguée.

Alicia Keys, Andrea Bocelli, Duran Duran... Les plus grands noms de la scène pop ou classique ont défilé sur scène, devant le palais de Buckingham, pour ce spectacle clôturant le troisième et avant-dernier jour des festivités du jubilé de platine de la souveraine de 96 ans, à la longévité inégalée au Royaume-Uni.

Queen, avec Adam Lambert au chant, a lancé la soirée avec plusieurs de ses tubes comme "We are the Champions", devant 22 000 spectateurs agitant des drapeaux de l'Union Jack, ainsi que le prince héritier Charles et son fils aîné William, venu avec sa femme Kate et deux de leurs enfants.

Yui Mok/PA - AP
Adam Lambert, chanteur américain - Yui Mok/PA - AP

Des dizaines de milliers de badauds, sans tickets, suivaient le concert sur des écrans géants sur le Mall, prestigieuse artère donnant sur le palais.

"C'est merveilleux d'être de retour", a confié le guitariste de Queen, Brian May, sur la BBC, 20 ans après avoir interprété l'hymne national "God Save the Queen" perché sur le toit du palais, pour le jubilé d'or de la souveraine.

AP
Le guitariste de Queen, Brian May - AP

Mais la vraie star de la soirée, Elizabeth II, était absente en raison d'une santé fragile, ayant préféré regarder le concert à la télévision, retransmit en direct sur la BBC.

Aimée pour son sens du devoir comme son humour pince-sans-rire, elle a toutefois fait une apparition surprise dans une courte vidéo humoristique diffusée avant le coup d'envoi, où elle prend le thé avec l'ours Paddington, icône de la littérature enfantine britannique.

Venus de tout le Royaume-Uni

Des Britanniques sont venus des quatre coins du pays pour assister à cette fête historique.

"C'est absolument génial, l'ambiance est incroyable. C'est vraiment super d'être ici. On a fait nos réservations le mardi matin et on a pris l'avion hier soir, on ne s'attendait pas à être ici mais on ne pouvait pas être ailleurs", raconte Linda Lavery.

"Le spectacle de fin était extraordinaire. Voir le chien là-haut et le cheval c'était juste incroyable. je n'avais jamais vu quelque chose comme ça, c'était formidable. L'ambiance avec le Buckingham Palace en arrière-plan, on ne peut pas faire mieux. Vraiment il n'y a rien de mieux", explique Matt Ryan qui a aussi fait le déplacement.

Fin du jubilé

Dimanche, des milliers de militaires, danseurs, marionnettistes et artistes vont défiler dans les rues de Londres pour mettre un point final aux célébrations.

Le carrosse d'or d'Etat, vieux de 260 ans, utilisé pour les mariages royaux et les couronnements, ouvrira la parade qui célébrera "la reine et le pays" avec un défilé militaire.

Nombre des participants aux fêtes qui ont duré quatre jours, à la faveur d'un grand week-end férié, étaient conscients de la dimension historique du moment.

Jamais aucun monarque britannique n'a régné aussi longtemps et il est improbable que ce record de 70 ans de règne soit battu à l'avenir.

Son héritier, le prince Charles, la représente de plus en plus souvent. La transition est en route, mais la reine n'a aucune intention d'abdiquer, fidèle à sa promesse de 1947 de servir ses sujets toute sa vie.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles