Juan Carlos et la reine Sofia rattrapés par une affaire de fraude fiscale

·1 min de lecture

Les déboires de l'ancien roi Juan Carlos, toujours en exil à Abu Dhabi, n'en finissent plus de faire trembler la monarchie espagnole. Une propriété cachée en Espagne, une fille illégitime (une Belge de 54 ans prétend qu'il est son père biologique), des millions d'euros versés à ses maîtresses, d'autres millions d'euros reçus de l'Arabie Saoudite… La liste est longue et un nouveau scandale est venu s'y ajouter ce mardi 3 novembre. Cette fois-ci, il éclabousse aussi la reine Sofia, qui était jusque-là relativement étrangères aux frasques de son mari.

Selon le média espagnol El Diario, Juan Carlos aurait reçu des fonds d'un ami proche, homme d'affaires et millionnaire mexicain. Un certain Allen de Jesús Sanginés-Krause lui aurait donné de l'argent en lui fournissant des cartes bancaires opaques, que Juan Carlos et la reine Sofia ont utilisées pour des dépenses de la vie courante. D'autres membres de la famille royale auraient utilisé ces cartes sans le déclarer au fisc. Mais le roi Felipe VI, son épouse Laetizia et leurs deux filles ne sont pas concernés.

Les transactions bancaires repérées lors des récentes investigations - le parquet anti-corruption mène l'enquête secrètement depuis des mois - ne sont pas prescrites. Elles ont été effectuées entre 2016 et 2018, période à laquelle Juan Carlos ne bénéficiait déjà plus de son immunité de roi, puisqu'il a abdiqué au profit de son fils Felipe VI en 2014. Il pourrait donc être poursuivi pour fraude fiscale. Les enquêteurs cherchent également (...)

Lire la suite sur le site de GALA

"Ça part en sucette" : Jean Castex vu comme le Gaston Lagaffe de la majorité
Olivier Véran : Coralie Dubost réagit au "coup de sang" de son compagnon
VIDEO - Yvonne de Gaulle jalouse : ces révélations sur la secrétaire du Général
François Hollande et Julie Gayet vous invitent à déjeuner et c'est pour la bonne cause !
Amel Bent en proie au "désarroi" et à "la colère" : son cri du coeur