Juan Carlos : les détails de son 83e anniversaire plongent encore le Palais dans l'embarras

·1 min de lecture

Une épine dans le pied de la famille royale espagnole. Depuis son exil forcé à Abu Dhabi, Juan Carlos mène une vie isolée, accentuée par l'épidémie mondiale, dans le plus grand des luxes. Obligé de célébrer les fêtes de fin d'année loin de sa famille, l'ancien monarque, visiblement fatigué, a rompu sa solitude pour son anniversaire. Le 5 janvier dernier, le père de Felipe VI a célébré son 83ème anniversaire avec l'infante Elena, selon le média espagnol Vanitatis. Sa fille aînée, photographiée il y a quelques semaines à l'aéroport de Dubaï, a de nouveau fait le voyage pour rendre visite à son père.

Grand soutien de Juan Carlos, la grande soeur de Felipe VI a entrepris un petit périple pour rejoindre l'ancien monarque. Le 3 janvier, l'infante Elena aurait d'abord atterri à Dubaï, qui applique une politique sanitaire moins stricte que l'émirat d’Abu Dhabi. Contrairement à son voisin, situé à 100 kilomètres, la capitale du luxe accepte les visiteurs, sous certaines conditions. L’infante Elena aurait ainsi dû fournir un test PCR négatif, réalisé maximum 96 heures auparavant. Nul ne sait si c'est son père ou elle-même qui a fait le déplacement pour se rejoindre à un même endroit. Toujours selon Vanitatis, la soeur du roi d'Espagne devrait repartir le 7 janvier prochain.

De son côté, la Maison royale espagnole n'a pas souhaité commenter cette rencontre. Impliqué dans des affaires de fraudes fiscales, Juan Carlos est devenu un paria dans son propre pays. Et son fils, Felipe VI, n'a désormais (...)

Lire la suite sur le site de GALA

VIDEO - Claude Brasseur : le divorce de ses parents, une blessure durable
"Tu m'as détruite" : Melania Trump encore alpaguée par son ex-conseillère
Cyril Féraud secret sur sa vie amoureuse : "Je ne dirai plus le moindre mot sur le sujet"
Flashback - Valérie Trierweiler et Romain Magellan : les dessous de leur rencontre
VIDÉO - Bernard Montiel révèle son salaire sur TF1 : certains n'en reviennent pas