Juan Carlos au plus mal ? Le Palais forcé de sortir de son silence

·1 min de lecture

Ce jeudi 17 décembre, le journal catalan Ara alertait sur l'état de santé de Juan Carlos, assurant que ce dernier, testé positif à la Covid-19, était hospitalisé à Abu Dhabi depuis une semaine maintenant. Alors que plusieurs médias espagnols ont repris cette information, le Palais de la Zarzuela a publié un communiqué relatif à la santé du roi émérite, rapporte Histoires royales.

Pour la première fois depuis son exil aux Émirats arabes unis, la Maison royale a donc communiqué au sujet de l'ancien monarque, et ce, dans le but de démentir les informations de la presse espagnole. « La Maison de Sa Majesté le Roi nie que Sa Majesté le Roi Juan Carlos ait été hospitalisé », a-t-elle ainsi déclaré, sans pour autant préciser si l'époux de la reine Sofia avait, ou non, été testé positif à la Covid-19.

Reste désormais à savoir si Juan Carlos rentrera en Espagne pour les fêtes de fin d'année. Alors que l'ancien monarque, isolé des siens, n'aurait pas le moral au beau fixe, d'aucuns pensaient que l'infante Elena, dont il est très proche, pourrait l'inviter à passer Noël avec sa famille. Une rumeur démentie par nos confrères d'El Pais. « La Maison Royale a estimé que le retour de Juan Carlos à cette époque était inopportun et prématuré », a fait savoir le quotidien. Et de justifier cette décision, assurant que le retour de l'ancien monarque, sous le coup d'une enquête pour corruption, « pouvait détourner l’attention du discours habituel de la veille de Noël de Felipe VI, à un moment particulièrement (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Michèle Rubirola : son arrêt maladie pendant la campagne avait fait grincer des dents
Flashback - Caroline Cellier : son idylle avec Jean Poiret a commencé... sur un plateau
VIDEO - Gabriel Attal taquiné dans TPMP sur son face-à-face avec Jean-Jacques Bourdin
Gad Elmaleh et Charlotte Casiraghi : pourquoi leur fils Raphaël ne figure pas dans l'ordre de la succession au trône ?
VIDEO - "Emmanuel Macron a un peu de fièvre, on en fait des tonnes", ironise un chroniqueur de CNews