Juan Carlos à sec ? Sa dette réglée grâce à un appel aux dons d’amis...

·1 min de lecture

Juan Carlos Ier serait-il fauché ? Ce vendredi 26 février, l'ancien roi d'Espagne exilé à Abu Dhabi a procédé à une seconde régularisation auprès du fisc espagnol, en réglant 4,4 millions d'euros. Une somme qui correspond à la valeur de plusieurs vols en jets privés dont il avait bénéficié jusqu'en 2018 et qui avaient été payés par une société basée au Liechtenstein. Au lendemain de ce versement qui vise à éviter des poursuites judiciaires, le journal local El País révèle que cette somme a pu être remboursée grâce à un appel aux dons parmi les amis du monarque.

D'après le quotidien espagnol qui s'appuie sur des sources au fait de l'opération, la collecte de fonds a débuté au mois de janvier. Sur la liste d'une trentaine de personnes issues du cercle d'amis de Juan Carlos Ier, figuraient des hommes d'affaires et des aristocrates, prêts à mettre la main au portefeuille pour l'aider. Parmi ces trente-deux proches, douze se seraient finalement cotisés pour réunir les 4,4 millions d'euros.

Pour éviter l'imposition, les dons auraient été effectués sous forme de crédits personnels par les amis de Juan Carlos Ier. "Les bienfaiteurs Juan Carlos Ier ont signé des contrats de prêt, dans certains cas devant un notaire, pour éviter des problèmes juridiques. (...) La formule choisie pour lever les fonds est le prêt personnel, à la place du don", précise El País. En effet, "le don aurait nécessité de payer au minimum 34% d'impôts, car il n'y a pas de lien de parenté entre le donateur et le donataire, (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Stéphane Sirkis (Indochine) : que devient sa fille Lou ?
Flashback - Prince Philip : la terrible mort de sa sœur qui a accouché en plein crash d’avion
VIDÉO - "Un choc de part et d'autre" : le dîner coup de foudre entre Brigitte Bardot et Serge Gainsbourg
VIDEO - François Hollande et Valérie Trierweiler : qui est le couple d'amis qui a les a aidés à gérer leur rupture ?
PHOTO - La déclaration d'amour de Matt Pokora à sa belle-fille Violet