Juan Carlos à nouveau devant les tribunaux, l’ex-roi a redemandé l’immunité

© OSCAR DEL POZO / AFP

La décision devrait être rendue dans quelques semaines. Ce 8 novembre 2022, la justice britannique s’est penchée sur une demande d’immunité de l’ancien roi Juan Carlos d’Espagne, pour la période où il était encore sur le trône, dans le cadre de l’affaire qui l’oppose à Corinna zu Sayn-Wittgenstein-Sayn, sa maîtresse entre 2004 et 2009. Celle-ci affirme qu'après leur rupture, à partir de 2012, elle a été espionnée et harcelée pendant huit ans sur son ordre. Selon cette femme d'affaires danoise de 58 ans, elle aurait, ainsi que ses enfants, subi des menaces et sa maison aurait été visitée. L’ex-monarque aurait exigé qu'elle lui rende des cadeaux, tels que des œuvres d'art ou des bijoux, et de l'argent pour un montant de 65 millions d'euros. Des accusations que Juan Carlos, aujourd’hui âgé de 84 ans, dément fermement.

Cette immunité lui avait été refusée en mars par la Haute Cour de Londres

Corinna zu Sayn-Wittgenstein-Sayn, également connue sous le nom de Corinna Larsen, a déposé plainte pour harcèlement en octobre 2020 à Londres, où elle vit. Elle réclame une indemnisation pour préjudice psychologique et perte de revenu due à l'anxiété, ainsi qu'une ordonnance d'éloignement. Mais avant d'évoquer ce dossier se pose la question de l'immunité de Juan Carlos, qui vit en exil depuis 2020 aux Emirats arabes unis. En mars, la Haute Cour de Londres a estimé qu'il ne bénéficiait pas de l'immunité personnelle, n'étant plus chef d'Etat ou membre de la famille royale. Même dans le ca...


Lire la suite sur ParisMatch