"En quelques jours, des jeunes finissent au cimetière" : les ravages du Covid-19 en Russie

·1 min de lecture

Nouveau record de décès liés au Covid en Russie : 890 morts en 24h. Le variant Delta fait des ravages, d'autant que la vaccination progresse lentement.

Sur le front du Covid-19, la Russie va de record en record. Le nombre de décès augmente d'un jour sur l'autre :890 morts enregistrés en 24 heures, ce dimanche. Du jamais vu dans ce pays depuis le début de l'épidémie.

Le variant Delta fait des ravages, d'autant que la vaccination progresse très lentement.

« Je n'ai pas été vaccinée, dit cette femme sur un lit d'hôpital. Je repoussais toujours à plus tard. Et là, le virus m'est tombé dessus d'un coup. »

Les experts déplorent une campagne de vaccination poussive. Moins d'un tiers des Russes sont à ce jour totalement vaccinés, alors même que plusieurs vaccins sont disponibles.

Mais le message ne passe pas, notamment chez les jeunes, comme le reconnaît le Dr Sergey Babikov, chef de service à l'hôpital de Stavropol.

Les jeunes sont insouciants. Ils se disent qu'ils sont en bonne santé, et qu'ils ne craignent rien.
Et donc, ils ne se font pas vacciner.

Dr Sergey Babikov
chef de service à l'hôpital de Stavropol

Avec près de 210 000 morts depuis le début de l'épidémie, selon le bilan officiel, la Russie est désormais le pays le plus touché d'Europe.

Oleg Kolpakov est le responsable du cimetière de Nevinnomyssk (sud-ouest du pays).

_« Avant, on faisait une centaine d'enterrement par mois. Là, on en fait le double.
_

Les jeunes, les étudiants, les travailleurs, qui étaient en bonne santé, en quelques jours, le virus les met à plat. Et certains finissent ici. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles