Jours fériés, 35 heures, retraites... Les pistes du gouvernement pour augmenter le temps de travail des Français

franceinfo
Dans son projet d'allocution, reportée en raison de l'incendie de Notre-Dame, Emmanuel Macron avait prévu d'évoquer "la nécessité de travailler davantage".

"A l'évidence, il faudra qu'on travaille davantage pour pouvoir mieux soutenir nos aînés". C'est ce qu'a affirmé Nathalie Loiseau, lundi 23 avril, sur LCI. La tête de liste LREM pour les européennes semble ainsi préparer le terrain à Emmanuel Macron. Le président de la République avait prévu, dans son projet d'allocution avortée en raison de l'incendie de Notre-Dame, d'évoquer "la nécessité de travailler davantage". Pour atteindre cet objectif, le gouvernement dispose de plusieurs options. Avec des mesures que le chef de l'Etat pourrait annoncer lors de sa conférence de presse prévue jeudi à 18 heures.

La suppression d'un jour férié

Le gouvernement pourrait envisager de mettre en place une deuxième journée de solidarité pour financer la dépendance, comme le propose la députée LREM Aurore Bergé. Après la canicule meurtrière de 2003, une journée de solidarité avait été instaurée à la date du lundi de Pentecôte, autrement dit un jour supplémentaire de travail non rémunéré pour les salariés. Depuis 2008, les entreprises ont une grande liberté pour appliquer cette mesure (la suppression d'une RTT ou l'ajout de sept heures de travail supplémentaires réparties dans l'année) et la majorité des Français ne travaille pas le lundi de Pentecôte.

En 2018, cette mesure a rapporté un peu (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi