Cisjordanie : la journaliste Shireen Abu Akleh tuée lors d’affrontements

Shireen Abu Akleh couvrait des affrontements en Cisjordanie.
Shireen Abu Akleh couvrait des affrontements en Cisjordanie.

La journaliste Shireen Abu Akleh, l'une des plus connues de la chaîne arabe Al-Jazira, a été tuée mercredi matin par un tir de l'armée israélienne alors qu'elle couvrait des affrontements dans le secteur de Jénine en Cisjordanie occupée, a constaté un journaliste de l'Agence France-Presse. Le ministère palestinien de la Santé et la chaîne Al-Jazira ont dans la foulée annoncé le décès de cette journaliste par un tir de l'armée israélienne lors de ces affrontements à Jénine, bastion des factions armées palestiniennes dans le nord de la Cisjordanie occupée. Un autre journaliste a été blessé lors de ces affrontements, ont indiqué des sources hospitalières et un photographe de l'Agence France-Presse sur place. Contactée par l'Agence France-Presse, l'armée israélienne n'a pas commenté dans l'immédiat le décès de cette journaliste de la chaîne Al-Jazira qui intervient près d'un an, jour pour jour, après la destruction de la tour Jalaa, où étaient situés les bureaux de la chaîne qatarie dans la bande de Gaza, lors d'une frappe aérienne israélienne en pleine guerre entre le mouvement islamiste palestinien Hamas et l'État hébreu.

La France a « exigé » une enquête sur la mort « profondément choquante » de la journaliste américano-palestinienne d'Al-Jazira Shireen Abu Akleh, tuée par balle mercredi alors qu'elle couvrait une opération de l'armée israélienne à Jénine, en Cisjordanie occupée. « La France exige qu'une enquête transparente s'engage dans les meilleurs délai [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles